Marche contre Monsanto à Morges

Mai 2015 - A l'ocassion de la marche mondiale contre Monsanto, organisée dans une cinquantaine de pays à travers le monde, plus de 1500 personnes ont manifesté à Morges où se trouve le siège Europe-Moyen-Orient-Afrique de la multinationale.

L'objectif des manifestants était d'alerter l'opinion publique sur les dangers que les multinationales de l'agrochimie font courir à l'environnement et à l'agriculture traditionnelle. Monsanto, qui est leader dans la production de semences génétiquement modifiées, était particulièrement visé, mais d'autres entreprises étaient aussi dans le collimateur des militants.

Les manifestants dénonçaient aussi les exonérations fiscales accordées à l'entreprise américaine qui lui permettra de ne payer aucun impôt durant 10 ans. L’offensive se portait également sur le brevetage du vivant : suite à une décision de l’Office européen des brevets, les firmes semencières sont actuellement autorisées à privatiser des semences naturelles, comme le brocoli et la tomate.

Le lobby des biotechnologies n’a jamais renoncé à imposer ses produits en Europe, poursuivant sa stratégie malgré le refus des consommateurs et d’une majorité d’agriculteurs, malgré les avertissements de lanceurs d’alerte et les nombreuses luttes menées depuis les premiers fauchages en 1999.

D'autres marches ont eu lieu également à Bâle et Berne.